Home > A Propos de Rome > Culture-romaine > Carnaval Romain

<

Carnaval Romain

Le Carnaval romain est une fête antique arrivée jusqu’à nos jours. L’historique, les masques typiques et les événements de célébration du carnaval de Rome.


Historique du Carnaval Romain
Le Carnaval Romain remontant au Moyen-âge est depuis lors, l’un des événements publiques majeurs. La fête antique avait une durée d’environ 8 heures qui terminait la nuit du Mardi Gras et l’avent du Carême.

 

C’est pendant la Renaissance que le Carnaval Romain atteigne sa grande popularité et les gens de toutes les villes autour de Rome viennent assister à ses spectacles et jeux de rue. Dans les jours du Carnaval, les rues et les places de Rome s’animait de gens, spectacles, défilés et banquets.

 

La place consacrée au Carnaval Romain était la Place Navone sur laquelle se déroulaient les tournois des chevaliers occupés à cibler un cercle roulant (le « saracino ») et les jeux de l’anneau qui consistait en enfiler une lance de joute à un anneau relié à un gros vase plein d’eau qui se déversait sur le chevalier. Sur le mont Testaccio on pratiquait en outre la « ruzzica de li porci » : on faisait rouler par une rocher des carreaux pleins de cochons vivants. Au bout de la rocher, les gens attendaient les cochons épuisés et les ramenaient chez eux. Dans la moitié du XVe siècle, sur l’ordre du Pape Paul II, la fête fut déplacée sur la Place de Venise, à l’effet de donner de relief à son propre palais qui donnait sur la place.

 

Le long de la Via del Corso se déroulaient deux autres activités liées au Carnaval romain : la Course des Moccoletti et la Course des Barberi. La première course consistait en éteindre, des bougies à la main, les bougies des autres participants, tandis qu’à la seconde, la plus attendue du Carnaval, participaient les chevaux « barberi » renommés pour leur qualités physiques. Les barberi partaient de la Place du Peuple et rejoignaient la Place de Venise, pendant que les « barbareschi », tentaient de les bloquer. Au fil des années, la course fut enterdite et la tradition su Carnaval continua à vivre grâce aux défilés en costume, aux spectacles de la Comédie de l’Art et à d’autres spectacles réalisés à cet occasion dans les quartiers de Rome.

 

Les Masques du Carnaval de Rome
Ainsi comme le Carnaval de Venise et de Naples, le Carnaval de Rome est consacré à l’art de la masque.


Rugantino : le personnage le plus célèbre de Rome qui a animé nombre de comédies et spectacles. Rugantino est un jeune romain tombé amoureux de Rosetta, capable de le transformer de briguant à héro, lorsque il avoue à tort d’avoir tué son mari. Il meurt exécuté sous la fourche.

 

Meo Patacca : il prend son nom de la patacca, la paie du soldat, qui correspondait à 5 carlini. Meo Patacca est un  sympa querelleur romain. On lui a dédié un restaurant situé sur la Place de’ Mercanti, dans le quartier Trastevere.

 

Cassandrino : est le père sage dont on se moque tant en amour que dans les affaires.

 

 

Le Carnaval Romain dans nos jours

Dans nos jours, le Carnaval romain s’ouvre par un défilé de carreaux et masques allégoriques, le long de la Via del Corso. Pendant presque 10 jours Rome abrite des spectacles de musique, danse et théâtre. Sur les  places du centre-ville, dont la Place Navone, la Place du Peuple et la Place d’Espagne se déroulent des spectacles de rue et en costume.

Suggestions


There are no advices. Login to insert a new one!

Social Advices