<

Jules César

L’histoire de Jules César, l’un des personnages historiques les plus renommés de la Rome Antique, de la vie privée aux entreprises militaires.


Caius Jules César a été l’un des personnages historiques le plus célèbres et réputés de Rome et de l’histoire Antique en général. Au cours de sa vie, il a occupé des postes importants, tels que celui de Général et Dictateur, orateur et écrivain et il a joué un rôle remarquable dans le passage de la République Romaine à la Rome Impériale.

 

Jules César naquit le 12 ou 13 juillet de l’année 100 av. J.-C. dans la région de la Suburra, le Quartier Monti actuel, dans une famille de l’aristocratie romaine, la célèbre Gens Iulia. Il fut élevé par Marc Antoine Gnifone, un grammairien de la Gaule et démontra soudain un grand intérêt pour l’histoire et la poésie, ainsi que pour le sport, l’astronomie, les mathématiques, la rhétorique et les sciences naturelles. Même s’il provenait d’une riche famille, sa carrière politique et militaire ne se révéla pas aisée. En effet, la parentèle avec Gaius Mario, ennemi de Silla et qui devint dictateur suite à la mort de Cinna, ne favorisa pas ses ambitions politiques.

 

Durant la dictature de Silla, qui le menaça de mort, César fut obligé à s’éloigner à plus reprises de Rome. Pendant ces années, il alterna au poste de condottière et général de l’armée à la conquête de terres étrangères, son poste d’orateur à Rome, où il s’installa en 78 av. J.-C., suite à la mort du dictateur. Les années successives sont marquées par ses succès politiques : en 69 av. J.-C. il fut élu procureur et adopta nombre de lois importantes pour la ville et en 63 av. J.-C. il contribua à éviter la célèbre conjure de Catilina.

 

En 61 av. J.-C. César devint gouvernant de l’Espagne, où accomplit d’importantes opérations militaires. En 60 av. J.-C. il créa le premier triumvir, un accord privé avec Pompée et Crasse qui marqua profondément la vie politique et sociale de Rome. Il choisit d’une part Crasse pour sa richesse et puissance et de l’autre Pompée pour ses qualités militaires.

 

La même année, pendant son premier consulat, César choisit de quitter Rome pour aller à la conquête des territoires de la Gaule. Sachant que le Sénat aurait tenté d’amoindrir sa figure une fois quittée la ville, il fit appel à une loi selon laquelle le Sénat n’aurait pas pu le condamner, en étant lui, un soldat au service de la ville. L’entreprise militaire de César se poursuit pendant des années. En 50, après la victoire sur Vercingetorige suite à la bataille d’Alesia, il déclara officiellement la Gaule une province romaine et en 49 ses légions rentrèrent victorieuses à Rome qui pouvait désormais compter sur un énorme patrimoine territorial.

 

Pourtant, le conflit entre César et le Sénat, qui s’allia avec Pompée, se fit toujours plus intense, au point qu’en 49 av. J.-C. il culmina dans la Guerre Civile Romaine, qui marqua de manière définitive la chute de la République Romaine. A cette même année remonte le célèbre épisode du passage sur le fleuve Rubicon et la célèbre phrase « Alea iacta est » qui marqua le déclanchement de la Guerre Civile. Pendant la guerre, César obtint l’Ombrie, l’Etrurie et l’Espagne, mais la bataille finale se déroula à Farsalo, en Grèce le 9 août. César remporta la victoire définitive sur Pompée qui fut obligé à se refugier en Egypte, où il fut assassiné à l’âge de 58 ans.

 

Réélu consul, César affronta encore l’armée de Pompée à Alexandre aidé par Cléopatre, la sœur de Tolomée, à laquelle il confia la règne et de laquelle il ait un fils, Césarion. La guerre se poursuit pendant des années et César obtint d’autres victoires, dont celle de la bataille de Zela du 47 av. J.-C., de la bataille de Tapso en 46 av. J.-C. contre Caton. La guerre termina par la bataille de Munda, l’une des batailles les plus sanglantes de la carrière militaire de César. Rentré à Rome, il se fit nommer consul avec son amie Marc Antoine, en suscitant l’ire de Marco Giunio Bruto et Gaio Cassio Longino, qui devinèrent procureurs de Rome. Aidés par des sénateurs, ils organisèrent une conjuration contre César qui fut assassiné par 40 poignées le 15 mars 44 av. J.-C.

 

Pendant sa dictature César adopta toute une série de reformes concernant des différents domaines, il donna la citoyenneté aux habitants de la Gaule Cisalpine et réorganisa le Sénat. Pour ce qui est de l’économie, il fit forger des monnaies d’or portant son visage dessus. Nombreuses furent également les innovations artistiques et en matière d’affaires étrangères, mais surtout ait un grand élan la réorganisation de la puissante armée de Rome.

 

Mais César n’était pas seulement un condottière puissant et fière, il était aussi un écrivain apprécié. Parmi ses œuvres les plus remarquables il y a le « De Bello Gallico », une sorte de carnet de voyage et le « De Bello Civili », où il a noté les événements survenus entre 49 et 48 av. J.-C. D’autres œuvres de renom sont le « Bellum Africanum », le « Bellum Hispaniense » et le « Bellum Alexandrinum ».

Suggestions


There are no advices. Login to insert a new one!

Social Advices