Home > A Propos de Rome > Personnages-célèbres > Les Sept Rois de Rome

<

Les Sept Rois de Rome

Découvrez avec nous l’histoire des sept rois légendaires de Rome, de Romulus à Tarquin le Superbe, afin de connaître l’histoire de la Rome Antique à travers les rois qui ont contribué à sa fondation et son développement.


Avant la fondation de la République Romaine, la Ville Eternelle a connu une longue période de Monarchie. De 753 av J.-C. à 510 av J.-C. la ville fut en effet gouvernée par des rois, mieux connus sous le nom de « les sept rois légendaires de Rome ». 


 

ROMULUS (753 av J.-C. - 715 av J.-C.)
Romulus fut le fondateur et le premier roi de Rome. L’histoire raconte qu’il fit enlever les femmes de la ville de Cures dans la zone de la Sabina (le soi-disant Enlèvement des Sabines) à l’effet d’accroître le taux démographique de la ville et qu’il organisa la société romaine, en instituant l’armée d’une part et le Senat Romain de l’autre. En tant que Roi de Rome et lutteur courageux, il promut différentes initiatives politiques. Il mourut après avoir gouverné Rome pendant 40 ans.


NUMA POMPILIO (715 av J.-C. – 673 av J.-C.)
Numa Pompilius, le successeur de Romulus, était considéré comme un souverain très pacifique. En effet, sous son règne qui dura environ 43 ans, ne fut combattue aucune guerre. A lui, on doit également l’introduction des premières cérémonies religieuses, la promulgation du calendrier romain (qui introduit l’année de 365 jours, divisés en 12 mois) et la construction des temples de Vesta et Janus. La légende veut que Jupiter, souhaitant lui démontrer sa faveur, fit tomber sur le mont Palatin un bouclier portant des inscriptions prophétiques pour Rome. Reconnaissant l'importance de ce bouclier divin, le roi Numa en fit produire onze répliques. Ces objets devinrent les ancilia, les boucliers sacrés qui faisaient l'objet d'une procession annuelle par les prêtres Saliens.

 

TULLUS HOSTILIUS (673 av J.-C. - 641 av J.-C.)
Tullus Hostilius, autrement dit le “Roi Guerrier”, fut le troisième roi de Rome et souverain de Rome pendant 32 ans. Son règne fut marqué notamment par la lutte de Rome contre Albe-la-Longue (épisode des Horaces et des Curiaces), les Véiens et les Fidénates et par la construction de la Curia, le siège des réunions du Sénat. La légende raconte que c’est justement à cause des nombreux conflits qu’il provoqua, que Jupiter jeta la foudre sur son palais.

 

ANCUS MARCIUS (640 av J.-C. – 616 av J.-C.)
Ancus Marcius est le quatrième des sept rois légendaires de Rome et petit-fils de Numa Pompilius. Il était appelé « le Roi des Marchands », car il conquit nombre de lieux stratégiques pour le commerce à destination de Rome, comme la zone d’Ostie, qui permit à Rome de pouvoir compter sur un accès à la mer Méditerranée, la mer stratégique pour les contacts avec les Etrusques, les Grecs et les Cartaginois. Les 24 années de son règne furent donc une période de grande prospérité pour la ville de Rome. En 616 il mourut de mort naturelle.


LUCIUS TARQUINIUS PRISCUS L'ANCIEN (616 av J.-C. – 579 av J.-C)

Tarquin l'Ancien est le cinquième des sept rois légendaires de la Rome antique et le premier roi d'origine étrusque. Il fut en grâce auprès d’Ancus Marcus et régna pendant 38 ans. Il fut un souverain très important dans un point de vue tant politique qu’artistique : il désigna 100 sénateurs de la noblesse étrusque en portant le nombre des membres du Sénat Romain à 300, fit ériger le Cirque Maxime, la Cloaca Maxima et le Temple de Jupiter au Capitole et institua les jeux publics. Il mourut tué suite à une conspiration. 


 

SERVIUS TULLIUS(578 av J.-C. – 535 av J.-C)

Servius Tullius est le sixième roi légendaire de la Rome antique. Pendant les 44 ans de son règne, il réforma l’armée, entreprit des campagnes militaires contre Véies, Cerveteri et Tarquinia et améliora l'organisation administrative et politique de l'Urbs, en créant 4 aires urbaines et 17 aires suburbaines. A Rome, il fit également ériger le célèbre « Serviane » (le mur qui entourait les sept collines) et de nombreux temples, à l’effet de faire de la ville le centre spirituel du Latium. Il fut assassiné pendant un coup d’état organisé par sa fille Tullia et son mari Tarquin le Superbe qui monta sur le trône.


 

TARQUIN LE SUPERBE (535 av J.-C. – 509 av J.-C.)
La tradition raconte que Tarquin, le dernier roi de Rome, était un homme impitoyable et sanguinaire, pour autant surnommé « le Superbe ». Il fut un souverain cruel et hostile : il élimina les réformes constitutionnelles approuvées par ses prédécesseurs, fit détruire nombre de sanctuaires et autels sabins et permit à son fils Sextus Tarquinius d’abuser de Lucretia, la femme de Lucius Tarquin Collatin, qui se suicida pour l’honte. En 509 av J.-C. le peuple romain exaspérés, se révolta contre le roi et fonda la République Romaine gouvernée par les consules Lucius Tarquin Collatin et Lucius Junius Brutus.

Suggestions


There are no advices. Login to insert a new one!

Social Advices