<

Castel Gandolfo

Le guide de Castel Gandolfo, l’une des localités estives les plus animées du Latium, lieu idéal pour visiter les aires naturelles, faire du sport et se promener.


Le Castel Gandolfo est une commune de la province de Rome située dans la zone des Castelli Romani et comptant environ 8.800 habitants. Considéré comme étant l’un des lieux les plus beaux et suggestifs de l’Italie, Castel Gandolfo est également connu pour être la résidence d’été des Papes. Au mois d’août il est possible de participer à l’Audience Papale.


 

La zone de Castel Gandolfo s’étend sur les pentes du cratère qui forme le lac d'Albano et abrite une partie du Parc Régional des Castelli Romani. L’aire abrite également d’intéressants sites archéologiques, dont l’Emissaire du Lac d’Albano et les restes de la Villa de Domitien, ainsi que des sites d’une grande valeur artistiques, comme l’Eglise Collégienne de San Tomas da Villanova réalisée par le Bernin.


 

HISTORIQUE DE CASTEL GANDOLFO


La localité de Castel Gandolfo fut construite en époque préromaine à l'emplacement de la célèbre cité d'Albe la Longue, fondée par Ascanio et ensuite détruite par les Romains. A cheval sur l’Epoque de la République Romaine et la Rome Impériale, Castel Gandolfo devint la destination d’été privilégiée des Romains et des familles nobles qu’y construisirent de grandes villas, comme la majestueuse Villa de Domitien.


Durant le Moyen-Age la ville de Castel Gandolfo devint la propriété des Contes de Tuscolo avant de passer à la famille des Gandolfi. En 1221 le château devint la résidence de la famille Savelli et suite aux dettes qu’ils accumulèrent, fut ensuite inséré sur l’ordre du Pape Clément VIII, dans la liste des propriétés du Saint-Siège. Dans les années d’après, furent réalisées d’importantes œuvres publiques, dont le tunnel reliant la ville d’Albano Laziale à Castel Gandolfo, ensuite unifiées par les Français (1798). En 1628 le Pape Urbain VIII fut le premier Pape à séjourner à Castel Gandolfo.

 

Suite au retour en ville du pape Pie VII, Castel Gandolfo fut gouverné par le Sacré Butler jusqu’au 20 septembre 1870, lorsque la conquête de la Porte Pia et l’entrée à Rome des « bersaglieri » sancit la fin des Etats Pontificaux . A partir de cette date, l’accès aux Palais des Papes fut interdit à Pie IX et à ses successeurs jusqu’au 11 février 1929, lorsque Benito Mussolini, dans les biais des Accords du Latran, offrit la propriété du Palais et des maisons voisines (44 hectares), à l’Etat de la Cité du Vatican qui venait d’être créé.


 

QUOI VISITER A CASTEL GANDOLFO

 

Collegio Pontificio di San Tommaso da Villanova (Collège Pontifical de Saint Tomas de Villanova) : situé dans l’église de Saint Nicolas, il a été construit en 1658 par l’architecte Gian Lorenzo Bernin. Sa réalisation a été achevée en 1661. L’église à plan centré est dotée d’une coupole placée sur des piliers en style dorique. A l’intérieur, sont conservées d’importantes œuvres religieuses, dont le tableau figurant le Crucifiant de Jésus-Christ de Pietro da Cortona. On peut également apprécier le tableau figurant le Saint et d’autres stucs précieux.


Chiesa di Nostra Signora del Lago (Eglise de Notre-Dame du Lac) : la construction de l’église fut voulue par le Pape Paul VI qui la consacra en 1977 sur les rivages du lac d’Alban.

Eglise de Santa Maria Assunta : érigée en 1619, l’église fut le siège du PP. Franciscains Reformés et ensuite passa à la Congrégation de la Propaganda Fide bombardée par les anglo-américains le 10 Février 1944.

 

Le Palais des Papes : le palais fut érigé en 1628 environ, sur l’ordre du Pape Urbain VIII qui ordonna le dessin au grand architecte Carlo Maderno. Le palais fut construit sur l’ancienne structure de l’antique Castrum Gandulphorum, le château feudal appartenant à la famille des Gandolfi et des Savelli. Le Palais abrite une chapelle privée de rare beauté où se trouve l’image de la Madone du Sanctuaire de Czestochowa.


La Villa Papale : le complexe, de propriété de l’Etat de la Cité du Vatican, se compose de trois parties distinctes : les jardins papaux, la Villa Cybo et la Villa Barberini, qui fut insérée en 1929 dans le complexe extraterritorial des Résidences Pontificales.

 

Villa se Sainte-Catherine : de propriété du Collège Pontifical Américain du Nord, dans cette villa ont été retrouvées d’importantes ruines de la Rome antique.


Villa Torlonia : costruite au XVIe siècle par la famille romaine des Giustinians devint la propriété du duc de Bracciano, Giuseppe Torlonia. Le visage actuel est dû à la restauration du 1829, financé par le duc Carlo Torlonia.

Villa de Publio Clodio Puncher : ils sont les restes d’une résidence romaine située dans la Villa de Sainte-Catherine, appartenant au Collège Pontifical American du Nord. L’histoire raconte que près de cette villa fut tué Clodio par son adversaire Titus Annius Milone en 54 av J.-C. 


Résidence de Titus Flavio Domitien : il s’agit des restes monumentaux de la villa romaine impériale faite ériger par Domitien (81-96) sur la Villa Barberini, le complexe extraterritorial des Villas Pontificales. La villa est érigée sur trois terrasses de 500 m de long chacun. A l’extérieur de la villa avaient lieu des jeux de chasse, des spectacles et des fêtes à l’honneur de Demetra.


Parc Régional des Castelli Romani : une grande partie de Castel Gandolfo s’étend dans le parc naturel des Castelli Romani et notamment la zone des rivages du lac d’Albano.


 

COMMENT ARRIVER à CASTEL GANDOLFO

 

En Voiture
Prenez la SS 7 Appia Nuova ou le G.R.A. et sortez à la sortie n. 23. D’ici, suivez les signalisation routières à destination de Castel Gandolfo 
En Train
Depuis la Gare Termini prenez la ligne en direction d’Albano Laziale et descendez à l’arrêt Castel Gandolfo
En Bus
A Rome, prenez la ligne A du métro et descendez à la station Anagnina. D’ici, prenez l’autocar de la ligne Roma-Castel Gandolfo de la CO.TRA.L.

Suggestions


There are no advices. Login to insert a new one!

Social Advices